3 français sur 4 prêts à changer de banque si leur conseiller est incompétent

Par Jules Reynars

Selon une récente étude, 74% des français interrogés seraient prêts à changer de banque s’ils trouvaient leur conseiller personnel peu compétent.

D’après une étude récemment réalisée par le site web Panorabanques, les clients entretiennent moins de contact avec leur conseil bancaire, mais ils s’accordent tous à prôner l’importance de leur relation avec ce dernier.

Peu de contact entre client et conseiller

De fait, 18% des personnes interrogées ne contacteraient jamais leur banque, tandis que 35% la contacteraient au moins une fois par an. En majorité, ils sont tout de même 38% à passer un appel une fois par trimestre, puis 9% par mois. Le président fondateur de Panorabanques indique au Figaro que cela est majoritairement dû aux banques en ligne, qui rendent les clients « plus autonomes ». À ce sujet, 8 français interrogés sur 10 révèlent ainsi qu’ils considèrent pouvoir tout gérer à distance, le digital les dissuadant ainsi de contacter un conseiller bancaire.

Néanmoins, les clients ne laissent pas leur exigence de côté pour autant. De fait, ils sont 74% à se déclarer prêts à changer de banque s’ils considèrent leur conseiller comme incompétent. De plus, 73% des français interrogés déclarent connaître leur conseiller, tandis que 46% d’entre eux le connaissent depuis plus de deux ans. Néanmoins, la relation semble plutôt bonne puisque les sondés sont 66% à juger leur conseiller compétent et 62% à le trouver digne de confiance.

Concernant la raison des communications, 75% des clients appelant leur banque afin de discuter de la gestion de leur compte courant, tandis que 27% la contactent pour la souscription d’un crédit.

De fait, cette étude tend à prouver que le conseiller bancaire tel que nous le connaissons actuellement n’est pas mort au profit d’un modèle entièrement automatisé.

3 français sur 4 prêts à changer de banque si leur conseiller est incompétent
5 (100%) 1 vote

Articles recommandés

Laisser un commentaire