L’application Pumpkin continue de cibler les étudiants

Par Jules Reynars

L’application de paiement entre amis Pumpkin continue à parcourir les villes afin de se faire connaître par les étudiants.

Créée en 2014, la fintech française s’est lancée dans les villes de Paris, Reims, Lille et également Rouen. De fait, elle continue sa stratégie en s’attaquant à la ville de Rouen, dans laquelle elle débutera une campagne de promotion dès le 10 avril prochain. Habituée à se déplacer sur place pour mieux se faire connaître, elle cible directement les étudiants. À ce jour, l’application rassemble pas moins de 400 000 personnes, et accumulerait plus de 1000 nouveaux utilisateurs par jour. Le cofondateur de Pumpkin, Constantin Wolform indique que l’objectif est de « se rapprocher le plus vite possible des 2 millions ». Avant cet objectif, la startup évoque sa volonté de dépasser le million d’abonnés dès l’an prochain.

Rachetée par le Crédit Mutuel Arkéa en juillet 2017, Pumpkin mentionnait alors le fait qu’elle souhaitait se transformer en une néobanque dédiée aux jeunes adultes âgés de 18 à 28 ans. Si ce n’est pas encore fait, il est prévu que l’application de paiement se développe en Belgique, puis plus largement en Europe.

40% des 18-30 ans connaîtraient Pumpkin

Concernant sa stratégie commerciale, Constantin Wolform indique qu’elle « consiste à transformer les campus étudiants et les universités ». De fait, il est difficile de recruter les « 50 premiers utilisateurs », mais cela devient plus facile lorsque ce cap est franchi. Selon le cofondateur, un utilisateur ramènerait quatre à six nouvelles personnes par an sur l’application.

À propos de ses précédentes campagnes et de leurs retombées, Constantin Wolform indique : « Nous parvenons ainsi à passer de 10% des 18-30 ans à avoir entendu parler de Pumpkin, à 40% ».

L’application Pumpkin continue de cibler les étudiants
5 (100%) 1 vote

Articles recommandés

Laisser un commentaire