Arkéa et Mastercard autorisent désormais le paiement sans contact sur montres connectés

Par Jean-Guillaume Kleis

Le groupe financier Arkéa permet désormais à ses clients posséder une MasterCard d’effectuer des paiements via leurs montres connectées.

Selon une étude réalisée par l’entreprise MasterCard en Europe, 24% des Européens seraient prêts à effectuer des paiements grâce à des objets connectés. De fait, le Crédit Mutuel Arkéa devient la première banque française à répondre à cette attente par le biais des montres connectées. Les clients d’Arkéa, mais également ceux de sa filiale Fortuneo, peuvent désormais prétendre à ce type de paiement.

Garmin et FitBit comme partenaires

Concernant cette nouveauté, le responsable marketing et innovation moyens de paiement au Pôle Innovation & Opération du Crédit Mutuel Arkéa, Hugues Mercier indique : « Cette collaboration avec MasterCard, et avec deux des leaders de la montre connectée que sont Garmin et FitBit, nous permet d’offrir à nos clients communs des solutions de paiement à la pointe de la technologie et en totale adéquation avec les modes de consommation actuels. La montre se substitue à la carte bancaire pour une plus grande liberté dans le règlement de ses achats, en toute sécurité. Cette nouvelle solution vient compléter l’offre de solutions de paiement déjà proposées par le Crédit Mutuel Arkéa et conforte son statut de précurseur en matière d’innovations bancaires ».

Concernant les partenaires, il s’agit donc des géants américains Garmin et FitBit et de leurs modèles respectifs Vívoactive et Forerunner ainsi que Ionic et Versa. Initialement destinées aux sportifs, ces montres s’adressent aussi à un nombre plus large d’utilisateurs. Avec cette nouvelle solution, ces derniers pourront profiter d’un acte de paiement plus fluide et plus rapide. De plus, ils n’auront plus besoin d’être en possession de leur carte bancaire au moment de l’achat.

Arkéa et Mastercard autorisent désormais le paiement sans contact sur montres connectés
5 (100%) 1 vote

Articles recommandés

Laisser un commentaire