Une banque européenne interdit l’achat de Bitcoin par carte de crédit

Par Jules Reynars

Lundi, la banque britannique Lloyds Bank a pris la décision d’interdire l’achat de Bitcoin par carte de crédit à ses clients, devenant ainsi le premier groupe bancaire européen à prendre cette décision.

Si les banques américaines J.P Morgan, Citigroup et Bank of America ont déjà pris un tel chemin, ce n’avait pas été le cas des banques européennes jusqu’ici. Lloyds Bank a précisé dans son annonce que tout les achats de crypto-monnaies, dont le Bitcoin, ne pourraient plus être effectués par le biais d’une carte de crédit. Les banques de la filiale, Bank of Scotland, Halifax et MBNA sont aussi impliquées par cette décision. Cependant, celle-ci vise les cartes de crédit et non de débit, habituellement utilisées pour les dépenses quotidiennes.

Trop de fluctuation

De cette façon, la banque anglaise explique qu’elle souhaite protéger ses clients des actifs très spéculatifs de ces monnaies. Cela serait une façon d’éviter que certains clients se procurent des monnaies virtuelles à crédit et se retrouvent surendettés suite aux fluctuations des crypto-monnaies.

L’une des monnaies les plus populaires, le Bitcoin, connait actuellement une chute vertigineuse. En décembre, il atteignait les 20 000 dollars pour finalement passer à 15 000 et tomber sous la barre des 10 000 dollars récemment.

Le fait que le Royaume-Uni prenne une décision similaire aux banques américaines laisse entendre que d’autres groupes financiers pourraient faire de même. Pour l’instant, aucune banque n’a réagi à la très récente nouvelle de Lloyds Bank.

Très intéressés par le sujet, la France et l’Allemagne ont indiqué qu’ils profiteraient du G20 à Buenos Aires pour faire des propositions communes.

Une banque européenne interdit l’achat de Bitcoin par carte de crédit
5 (100%) 1 vote

Articles recommandés

Laisser un commentaire