La Banque de France maintient sa prévision de croissance au 1er trimestre

Par Paul Fontan

Alors qu’elle avait estimé une croissance de 0,4 % au premier trimestre, la Banque de France a récemment confirmé cette prévision.

Le jeudi 8 mars, l’institution a publié son enquête mensuelle de conjoncture portant sur le mois de février. Dans celle-ci, elle fait une deuxième estimation qui ne vient que confirmer la première, malgré le fait que la croissance soit en léger ralentissement dans le domaine des services depuis quelques semaines.

Une baisse de la croissance du secteur des services

Si la banque centrale estime la croissance à 0,4% pour le 1er trimestre, l’Insee a été légèrement plus ambitieux puisqu’il mentionnait un résultat de 0,5% lors de sa dernière note de conjoncture datant de décembre. Selon, l’institut national de la statistique la semaine dernière, la croissance connaît une petite baisse par au Produit Intérieur Brut (PIB) du pays, qui s’établit pour sa part à 0,6%.

Néanmoins, la Banque de France a tout de même connu cinq trimestres successifs (soit depuis automne 2016) durant lesquels la croissance a été supérieure à 0,5%. Cette dynamique est majoritairement attribuée au secteur industriel. Le communiqué précise que ce dernier a été « dynamique pour les produits informatiques, chimiques et métallurgiques » et ce depuis février. Les chefs d’entreprises interrogés évoquent le fait que cette croissance devrait se poursuivre dans les mois à venir.

Concernant les services, les chefs d’entreprises mentionnent un ralentissement de l’activité durant le mois de février. Les intempéries, particulièrement la neige, ont impacté assez largement le secteur de l’intérim, de la restauration et du transport. Malgré tout, ils restent positifs pour l’activité de ce mois-ci.

La Banque de France maintient sa prévision de croissance au 1er trimestre
5 (100%) 1 vote

Articles recommandés

Laisser un commentaire