La Commission européenne prépare des mesures pour soutenir les fintechs

Par Nicolas Verlette

Selon un document consulté lundi 5 mars par l’agence de presse Reuters, la Commission européenne ne devrait pas tarder à présenter un projet de loi visant à soutenir les fintechs.

Si l’on en croit les dires du document, les mesures en question porteront principalement sur le financement participatif, autrement appelé crowdfunding. Reuters précise que les projets liés à la technologie de la blockchain sont eux aussi en ligne de mire. De fait, il est clair que l’Union européenne souhaite faire évoluer les ambitions de son vivier de fintechs.

Un « cadre européen » pour les fintechs

Entrée en vigueur en janvier 2018, la directive européenne DSP2 a déjà pour objectif de favoriser l’innovation sur le marché européen des paiements tout en renforçant le niveau de sécurité des paiements et la protection des données. Si certains objectifs n’entreront pas en vigueur cette année en raison du bras de fer qui oppose parfois banque et fintech, c’est un premier pas visant à soutenir les efforts des sociétés technologiques et financières. Le document semble aller dans ce sens puisqu’il précise qu’ « un cadre européen permettrait un passeport européen et, en même temps, assurerait la bonne gestion des plates-formes et la protection des bailleurs de fonds ». En somme, les nouvelles mesures simplifieraient les processus en vigueur au profit des fintechs européennes.

Les questions concernant les crypto-monnaies et les Initial Coin Offering, qui définissent des levées de fonds liées aux projets blockchains, devraient aussi être discutés à cette occasion. Selon Reuters, il semblerait que le projet puisse être présenté dès cette semaine.

La Commission européenne prépare des mesures pour soutenir les fintechs
5 (100%) 1 vote

Articles recommandés

Laisser un commentaire