La Fed s’inquiète des crypto-monnaies comme le Bitcoin

Par Paul Fontan

L’un des gouverneurs de la banque centrale américaine, Randall Quarles, a fait part de son inquiétude quant à l’évolution récente des crypto-monnaies. Selon lui, ces devises électroniques, qui sont totalement indépendantes d’une banque centrale, pourraient représenter à terme une sérieuse menace pour la stabilité financière mondiale.

Alors que le Bitcoin ne cesse de prendre de la valeur, les institutions financières mondiales ont des avis divergents sur la question. Si JP Morgan rejette catégoriquement ces nouvelles devises, Goldman Sachs ne ferme pas la porte à ces dernières. La Fed est elle aussi très sceptique sur ces monnaies et s’inquiète d’une potentielle adoption de masse du Bitcoin.

Lors d’une conférence à Washington, le gouverneur Randall Quarles regrette que cette devise “n’est pas garantie par d’autres actifs sûrs, n’a pas de valeur intrinsèque, n’est pas émise par une institution bancaire régulée et, dans le cas d’espèce, n’est la responsabilité d’aucune institution financière”. Autant d’arguments qui sont synonymes pour lui d’une potentielle menace pour la stabilité financière mondiale.

L’importance de maitriser le volume de devises en circulation

Selon le gouverneur, il est important qu’une institution puisse ajuster le volume de devises en circulation selon les périodes (i.e. faire fonctionner la planche à billets), en particulier lors de crises financières. Le Bitcoin offre lui un modèle différent puisque la masse monétaire en circulation sera limitée à 21 millions d’unités d’ici à quelques années.

Dans son allocation, Randall Quarles souligne que les devises électroniques ne posent aujourd’hui pas de menace majeure. En revanche, “si leur utilisation se généralise, des problèmes plus généraux de stabilité financière pourraient se poser” affirme-t’il. Le conseiller du président Donald Trump pour la Sécurité du Territoire surveille actuellement l’évolution des crypto-monnaies de près. Plusieurs réunions à huis clos ont été organisées par de hauts responsables à ce sujet.

En attendant, les bourses américaines se sont montrées très actives dans les dernières semaines en annonçant la mise en place de produits dérivés sur le Bitcoin. Les américains pourront ainsi trader sur des futures et des options directement auprès de bourses régulées comme le CME et le CBOE. La présidente du Nasdaq a également fait un pas en avant vers la devise électronique, soulignant cependant qu’aucune décision définitive n’avait encore été prise.

La Fed s’inquiète des crypto-monnaies comme le Bitcoin
5 (100%) 1 vote

Articles recommandés

Laisser un commentaire