Fintech : le marché de l’emploi continue sa croissance en France

Par Jean-Guillaume Kleis

Le nombre de postes dans la fintech a augmenté de 10% en France en 2016, et de 3% sur l’année 2017. Ces chiffres sont à comparer avec l’évolution du marché bancaire qui a enregistré une baisse de 3% de ses effectifs sur la période. Il est aussi intéressant de noter que 34% des offres dans la fintech sont proposées par des banques traditionnelles elles-mêmes.

70% des offres d’emploi dans la fintech sont des CDI

Le secteur de la fintech continue sa belle croissance dans l’Hexagone. Sur les 2 dernières années, ce sont pas moins de 5268 emplois qui ont été publiés sur internet selon une étude menée par le portail de recherche d’emploi Joblift. Si la croissance s’affaiblit légèrement sur l’année 2017, ce sont de vrais postes en CDI qui sont offerts dans la plupart des cas. En l’occurrence, 70% des postes offerts sont en CDI, alors que le secteur bancaire traditionnel n’offre en moins que 57% de CDI.

Sans grande surprise, ce sont surtout des compétences de développeurs et programmeurs qui sont recherchées dans ce secteur. Elles représentent aujourd’hui 24% des offres dans la fintech. S’en suivent ensuite les conseillers financiers avec 11% des offres, puis les commerciaux qui représentent 10% de la force recherchée. En plus de cela, les fintech recherchent des profils expérimentés : quasiment la moitié des offres publiées demandent plus de 3 années d’expérience en finance. 12% des offres en demandent même 5 années – toujours selon l’étude Joblift.

Londres reste la capitale de la fintech

Les études se suivent et se ressemblent : Londres reste toujours incontestablement la capitale de la fintech européenne, et Paris a encore du mal à s’imposer comme une référence. En 2017, ce sont 2196 offres d’emploi dans la fintech qui ont été publiées en France. Au Royaume-Uni, ce sont 3370 offres qui ont été postées malgré les craintes de l’impact du Brexit sur l’industrie.

Paris peut cependant se féliciter d’être devant tous les autres prétendants tels que Berlin, qui ne cumule que 1458 offres d’emplois dans ce secteur. Cette dernière ville a cependant enregistré une croissance de 16% sur l’année en cours, ce qui montre une certaine attractivité de la capitale allemande pour ces nouvelles technologies.

Fintech : le marché de l’emploi continue sa croissance en France
5 (100%) 1 vote

Articles recommandés

Laisser un commentaire