La fintech Revolut fait une demande de licence bancaire européenne

Par Jean-Guillaume Kleis

Revolut est aujourd’hui l’une des sociétés technologiques financières qui a le plus le vent en poupe. Son service qui se concentre autour d’une solution pour réaliser opérations de change à faible coût pourrait rapidement s’élargir. Il est question de crédits et d’épargne dans un avenir proche.

Revolut veut devenir une plateforme financière globale

En levant 66 millions de dollars il y a quelques mois, Revolut a franchi un nouveau palier. La fintech britannique s’est non seulement lancée dans de nouveaux pays comme la France en octobre, mais elle envisage également d’élargir son offre pour offrir “une plateforme financière globale, centrée sur le mobile, afin de répondre aux besoins de nos clients internationaux”.

Dans le cadre de sa stratégie, Revolut a donc fait une demande de licence bancaire européenne. Pour cela, elle a sollicité la Banque de Lituanie pour obtenir des conseils et formuler la demande. Elle espère obtenir le feu vert de l’Europe dès le premier semestre 2018. Si elle obtenait cette licence, elle pourrait notamment intégrer le système européen de protection des dépôts. Autrement dit, tous les fonds des clients Revolut seront garantis à hauteur de 100.000 euros. Cela lui permettra donc plus facilement de proposer des produits d’épargne, qui ne pourront également être offerts que si la banque obtient la licence.

A l’heure actuelle, Revolut offre à ses clients un compte de paiement avec une carte bancaire Mastercard. Ils peuvent ainsi réaliser des opérations dans de multiples devises depuis un seul compte, et sans aucun frais de change. Le produit Revolut séduit puisque ce sont déjà 950.000 clients qui ont été convaincus en Europe. Parmi eux, ce sont plus de 150.000 qui sont basés en France – alors même que le service vient de se lancer officiellement il y a quelques semaines.

Gratuit et sans engagement
Comparez les banques
Réalisez jusqu'à 400€ d'économies en consultant notre classement des banques.
La fintech Revolut fait une demande de licence bancaire européenne
5 (100%) 1 vote

Articles recommandés

Laisser un commentaire