Lloyds Banking révèle une amélioration de ses profits en 2017

Par Jean-Guillaume Kleis

La banque anglaise Lloyds Banking a annoncé qu’elle avait largement amélioré son bénéfice net au cours de l’année 2017 malgré un climat d’incertitude.

Mercredi 21 février, le groupe a révélé une hausse du bénéfice imposable annuel en hausse de 24%, soit 5,3 milliards de dollars. Si le groupe n’atteint pas les estimations des analystes de Reuters, il reste tout de même satisfait. Le directeur général de la banque, Antonio Horta-Osorio va jusqu’à qualifier 2017 d’ « année emblématique ». Il mentionne aussi « une année de fortes performances financières avec des bénéfices et des retours meilleurs ». L’un des points forts de la banque anglaise tient dans le fait que sa banque en ligne soit bien notée dans le pays. De fait, Lloyds Banking souhaite continuer à faire évoluer ses performances numériques.

Un plan d’investissement

Après avoir révélé ses bénéfices, la banque a aussi indiqué qu’elle allait mettre en place un plan d’investissement. De fait, 3 milliards de livres vont être investis sur les 3 années à venir. L’objectif de ce plan sera d’investir dans la technologie et dans le personnel afin de continuer à proposer un meilleur service. Lloyds Banking a aussi fait part de son programme de rachat de titres, qui pourrait s’élever à 1 milliard de livres. La banque devra aussi se plier à la nouvelle réglementation européenne en vigueur, la DSP2.

Bien que le groupe ait précisé qu’elle ne voulait pas écarter son réseau d’agences de sa stratégie pour autant, beaucoup d’entre elles ont tout de même fermé depuis la crise financière internationale. D’ici 2020, Lloyds souhaite numériser 70% de ses procédures afin d’abaisser des charges de revenus à 40% plutôt que 46,8% en 2017.

Lloyds Banking révèle une amélioration de ses profits en 2017
5 (100%) 1 vote

Articles recommandés

Laisser un commentaire