Orange Bank : des frais de découvert non autorisé très salés

Par Paul Fontan

La banque en ligne Orange Bank s’est lancée hier sur le marché français. Loin de ce qu’on aurait pu imaginer, elle ne souhaite pas faire la guerre des prix. D’ailleurs, en consultant ses conditions tarifaires complètes, il s’avère qu’elle prélève de nombreux frais pour diverses opérations. C’est notamment le cas pour les découverts non autorisés.

La Banque de France a défini un certain nombre de règles pour les découverts autorisés. En l’occurrence, les banques n’ont plus le droit de facturer plus de 8 euros par jour de découvert non autorisé, et un maximum de 80 euros par mois pour cela. Si les banques traditionnelles n’hésitent pas à appliquer le forfait maximum, les banques en ligne ont fait l’opposé : elles ne facturent rien du tout pour le découvert non autorisé.

15 euros pour chaque envoi de courrier

Et c’est d’ailleurs ce qui permet aux banques en ligne d’être aussi compétitives dans notre comparateur de banques. Une étude récente montre que 60% des français sont au moins une fois par an dans le “découvert non autorisé”, la question des frais bancaires est donc cruciale.

Orange Bank offre un modèle encore différent et se distingue des banques en ligne : dès lors que le client passe en découvert non autorisé pendant 30 jours, il se voit notifié par un courrier postal qui lui coûtera 15 euros. S’il est toujours en découvert non autorisé au bout de 45 et 60 jours, il se verra encore envoyer une telle lettre, facturée 15 euros à chaque fois.

Comment est fixé le découvert autorisé ?

Que ce soit sur sa brochure tarifaire ou via son support client automatisé Watson, Orange Bank explique que le niveau du découvert autorisé dépend de la situation de chaque client. Il faudra donc directement voir avec son gestionnaire de clientèle quel est le niveau accepté de découvert. En deçà de ce niveau, une commission variable de 9,33% TAEG sera facturée, et au delà c’est 17,35% TAEG qui sera facturé. Dans tous les cas, la partie la plus importante des frais liés aux découverts sera liée aux commissions fixes qui peuvent être prélevées.

Dans une conversation avec un gestionnaire de compte Orange Bank, il nous a été clairement dit que l’établissement avait une “gestion humaine de leur clientèle”, et qu’ils essaient ainsi d’accompagner chaque client pour qu’il ne dépasse pas le niveau du découvert non autorisé. En revanche, ne comptez pas sur une ristourne, les frais fixes en cas d’envoi postal seront de toute façon facturés.

Gratuit et sans engagement
Comparez les banques
Réalisez jusqu'à 400€ d'économies en consultant notre classement des banques.
Orange Bank : des frais de découvert non autorisé très salés
5 (100%) 2 votes

Articles recommandés

Laisser un commentaire