Orange Bank n’atteint pas son objectif au bout de 2 mois

Par Jean-Guillaume Kleis

Alors que beaucoup misaient sur Orange Bank pour bouleverser le marché de la banque, l’établissement n’est pas encore parvenu à convaincre le grand public. Après deux mois d’exercice, la banque Orange n’a conquis que 50.000 clients. Son objectif initial était de séduire 100.000 clients dès son premier mois d’exploitation.

L’objectif initial était de convaincre 100.000 clients en un mois

Lors du Paris Fintech Forum, le PDG d’Orange se félicitait des premiers résultats d’Orange Bank. Cependant, il en oublie peut-être que ces derniers sont assez loin de ses ambitions initiales. A l’origine, l’opérateur télécom anticipait 100.000 clients dès son premier mois d’exercice, et 400.000 clients d’ici à la fin de l’année 2017. Plusieurs raisons expliquent selon nous l’échec sur le court terme de l’offre Orange Bank.

Tout d’abord, il faut savoir qu’Orange Bank a retardé plusieurs fois son lancement, de juillet à novembre, en raison de multiples problèmes techniques. Il s’est avéré que ces difficultés persistaient encore après le lancement, ce qui a provoqué la colère de nombreux utilisateurs sur les réseaux sociaux – et ce qui a forcé le PDG à s’en excuser. Evidemment, la mauvaise presse n’a pas permis à Orange Bank de maintenir sa croissance des premiers jours…

Une offre bancaire trop limitée

Au delà de l’aspect technique, c’est également l’offre globale Orange Bank qui n’a pas su convaincre le grand public. Il faut dire qu’en parallèle, les banques en ligne existantes ont tout fait pour adapter leur offre, et la rendre encore plus compétitive que ce que promettait Orange Bank. Finalement et de manière assez surprenante, l’établissement de l’opérateur télécom est venu avec une offre bancaire très restreinte – se contentant d’offrir un compte courant, une carte bancaire basique ainsi qu’un livret d’épargne.

Exit donc les crédits à la consommation, les crédits immobiliers, le Livret A, le LDD ou encore l’assurance-vie. Orange Bank est venu avec une offre très limitée, bien qu’annoncée comme “gratuite et sans condition”. Si celle-ci est gratuite dans la plupart des cas, elle devient facilement payante en cas d’inactivité (5 euros par mois). Cela n’a pas permis aux curieux de franchir le pas pour essayer le nouveau service.

Avec 50.000 clients en deux mois, Orange Bank ne fait pas beaucoup mieux que les banques en ligne actuelles. L’objectif révisé par le PDG de l’opérateur télécom est désormais de se positionner comme le 5 ou 6e acteur d’ici à la fin de l’année 2018 (soit entre 150.000 et 300.000 clients). Son objectif à long terme est maintenu, à savoir conquérir 2 millions de clients d’ici à 10 ans.

Orange Bank n’atteint pas son objectif au bout de 2 mois
1 (20%) 1 vote

Articles recommandés

Laisser un commentaire