La rentrée est synonyme de pioche dans l’épargne pour les Français

Par Nicolas Verlette

Comme chaque année, 2017 ne fait pas exception à la règle et les français se tournent assez massivement vers leur épargne pour assurer leurs dépenses. Les chiffres se confirment années après années et, que ce soit pour les Livrets Epargne ou l’Assurance Vie, septembre est le seul mois de l’année où les retraits sont plus importants que les dépôts…et ce, malgré les très bons résultats du Livret A depuis le début de l’année. 

Un constat qui se confirme

Bien évidemment, il est assez dure de dire que, tout le temps, le mois de septembre est synonyme avec pioche importante dans l’épargne. Cependant, sur les dernières années, le constat tend vraiment à se confirmer puisque le mois de septembre rime toujours avec des retraits supérieurs aux dépôts. En effet, de retour de vacances, les français ont besoin d’un peu de liquidité afin de faire face à leurs dépenses.

Une récolte nette de 146,7 milliards en 6 ans

Sur les 6 dernières années, les produits d’épargne parfaitement sécurisés séduisent fortement. Et pour cause, après la crise, les épargnants ont cherché des placements sûrs, en sacrifiant le rendement. Le but étant, bien évidemment, de s’éloigner le plus du secteur boursier, assimilé à de trop gros risques. Entre 2011 et 2016, l’Argent & Vous a suivi les flux sur le Livret A, le LDDS et l’Assurance-Vie et ces 3 placements de choix ont accueilli 146,7 milliards d’euros net en 6 ans. Cela signifie qu’il y a eu 146,7 milliards d’euros qui ont été déposés en plus des retraits.

Dans cette analyse, on constate notamment qu’il y a des mois très propices à l’épargne, comme, par exemple, janvier ou avril. Le premier compte pour 23% de la collecte totale des trois placements présentés ci dessus, ce qui est assez exceptionnel.

Puis vient le mois de septembre avec des résultats bien totalement différents. Et pour cause, sur la période étudiée de 6 ans, les dépôts n’ont jamais excédé les retraits. C’est d’ailleurs le seul mois de l’année pour lequel on a pu faire ce constat. Sur les 6 derniers mois de septembre, ce sont ainsi 6,9 milliards d’euros nets qui ont été retirés sur ces trois livrets. En moyenne, cela fait donc un peu plus d’un milliard chaque année.

Les explications

Ces retraits massifs s’expliquent par deux principales raisons. La première est, sans grande surprise, less impôts et autres échéances fiscales qui obligent les Français à puiser un peu dans leur épargne. Ajoutez à cela le retour de vacances et les différentes dépenses liées à la rentrée et l’on comprend très facilement pourquoi septembre rime toujours avec décollecte nette pour l’épargne.

Gratuit et sans engagement
Comparez les banques
Réalisez jusqu'à 400€ d'économies en consultant notre classement des banques.
La rentrée est synonyme de pioche dans l’épargne pour les Français
5 (100%) 1 vote

Articles recommandés

Laisser un commentaire