Le taux moyen des livrets d’épargne restent très bas

Par Jules Reynars

La Banque de France communique régulièrement sur les taux moyens des différents livrets fiscalisés en France. Dans son dernier rapport publié pour le compte du mois de janvier, l’institution révèle que le taux moyen offert était de 0,28%. A titre de comparaison, le taux de rémunération moyenne en janvier 2017 était de 0,32%.

La rémunération pénalisée par la conjoncture économique

D’une année à l’autre, les taux ont encore baissé. Tel est le constat livré par la Banque de France dans le dernier rapport qu’elle a publié. La baisse reste négligeable, mais c’est surtout la faible rémunération globale qui est pointée du doigt. Face à un contexte économique difficile pour les placements de taux, les français ont du mal à faire fructifier leur épargne.

Alors que le Livret A rémunère encore 0,75% net, ce n’est pas le cas pour la plupart des livrets d’épargne offerts par les différents établissements bancaires. A titre d’exemple, le Livret Epargne Orange d’ING Direct se cantonne à 0,1% brut, tandis que celui de Boursorama Banque paie 0,2% brut par an. Au niveau des comptes à terme pour des termes inférieurs à 2 ans, il faut compter 0,89% de rendement constaté en janvier 2018. Pour ceux qui sont supérieur à 2 ans, il faut compter environ 1,75%.

L’assurance-vie, bientôt dans le rouge ?

Alors que les taux des livrets fiscalisés convergent vers zéro, la performance tirée de l’assurance-vie n’est guère meilleure. Si celle-ci s’inscrit autour des 1,50% en 2017, elle se rapproche dangereusement du taux de l’inflation qui se situe sur l’année autour des 1,20% en France. Autrement dit, le rendement réel de l’assurance-vie pourrait bientôt devenir négatif, ce qui pénaliserait encore davantage les ménages. Celui-ci cumule plus de 1.600 milliards d’euros d’encours.

Le taux moyen des livrets d’épargne restent très bas
5 (100%) 1 vote

Articles recommandés

Laisser un commentaire