La taxe d’habitation devrait être supprimée d’ici 2021

Par Paul Fontan

Le gouvernement français a indiqué que la suppression « complète » de la taxe d’habitation « interviendra au plus tard d’ici à 2021 ».

Alors qu’Emmanuel Macron avait profité de l’automne pour faire part de sa volonté de supprimer la taxe d’habitation, la résolution devrait être effective d’ici trois ans maximum.

Cette suppression marque la seconde étape d’une réforme dont l’objectif premier était d’abroger la taxe pour les 80% de ménages les moins aisés, une décision qui devrait être active dès l’année 2020. Pour se faire, il était prévu que le président de la République et ses ministres suppriment la taxe d’habitation selon trois tranches successives, entre les années 2018 et 2020. À l’époque, le coût total de la manœuvre avait été estimé à presque 10 milliards d’euros, avant d’être révisé par le gouvernement afin que tout le monde ait accès à cette suppression. Le fait que les 20% de foyers restant puissent profiter de cette dernière est principalement dû à l’idée selon laquelle les français doivent être considérés comme égaux devant l’impôt. Des ministres ont également précisé que deux solutions étaient actuellement étudiées : le fait d’abroger la taxe de façon « étalée sur 2020 et 2021 » ou alors simplement « dès 2020 ».

De 10 à 18 milliards de dollars

D’abord situé à 10 milliards d’euros, le coût total a donc augmenté lorsque le gouvernement a indiqué que les 20% restants verraient également le fameux impôt disparaître. Ainsi, le chiffre de l’opération se stabilise désormais à environ 18 milliards d’euros, un déficit qui ne devrait pas être remboursé autrement. Le gouvernement s’est effectivement engagé à ne pas créer de nouveaux impôts ou à augmenter ceux qui existent déjà.

La taxe d’habitation devrait être supprimée d’ici 2021
5 (100%) 1 vote

Articles recommandés

Laisser un commentaire